Une artiste transforme une ferme de Compton en galerie d’art

Par Vincent Cliche
Une artiste transforme une ferme de Compton en galerie d’art
L'artiste Camila Vasquez occupera entre autres la serre de la ferme Sanders afin d'y présenter son exposition «Les racines sont importantes». (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. La ferme Sanders de Compton sera transformée en galerie d’art pendant trois jours (15 au 17 mars), le temps de présenter l’exposition «Les racines sont importantes», de Camila Vasquez.

Cette idée hors du commun a longtemps mijoté dans l’esprit de l’artiste montréalaise. «Je cherchais une façon de marier culture et agriculture», indique-t-elle d’entrée de jeu.

La ferme Sanders, située sur le chemin Hyatt’s Mills à Compton, était l’endroit tout désigné aux yeux de l’artiste. «Lorsque je suis déménagée dans le coin, j'ai habité dans le
petit appartement situé au-dessus de la ferme. J’ai baigné dans l’atmosphère de l’endroit pendant plusieurs années.»
C’est aussi lors de sa participation au programme «Artiste en résidence» de la Ville de Coaticook qu’elle a créé son projet. «J’y ai développé des pistes, des intuitions qui m’ont permis de faire grandir cette unique exposition», explique-t-elle.

Au sein du projet «Les racines sont importantes», l’artiste présente des dessins, photographies ainsi que des audio-documentaires sur le travail des agriculteurs. «Je voulais également mettre en lumière la ferme en hiver. Au Québec, on pense que l’agriculture, ça ne se fait qu’en été, mais on travaille fort aussi pendant la période hivernale. Beaucoup de choses se passent, tant au niveau de la nature, des animaux ou bien des employés. C’était une perspective que je voulais exploiter.»

La parole a également été donnée aux agriculteurs hôtes de l’événement. «Les employés de la ferme Sanders sont des pionniers de l’agriculture biologique. J’ai voulu les
interpeller pour qu’ils nous racontent leur histoire, tant les débuts difficiles que les techniques qu’ils utilisent aujourd’hui.»

Camila Vasquez souhaiterait que son exposition voyage une fois que le rideau tombera. «Je l’ai aussi créée pour qu’elle soit présentée en galerie. J’aimerais l’amener avec moi
dans de grands centres urbains. L’opposition entre ruralité et urbanité m’intéresse grandement.»

L’exposition «Les racines sont importantes» est présentée du 15 au 17 mars, de 10 h à 17 h. Un vernissage est aussi prévu ce samedi (16 mars), dès 11 h.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des