Interdit d’injurier les élus et les employés: Coaticook imitera-t-elle Sherbrooke?

Par Vincent Cliche
Interdit d’injurier les élus et les employés: Coaticook imitera-t-elle Sherbrooke?
Le conseil municipal de Coaticook attendra de voir ce qui se passera du côté de Sherbrooke avant de légiférer sur les citoyens qui sont irrespectueux envers les élus et les employés de la Ville. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

RESPECT. La Ville de Coaticook serait-elle tentée d’adopter une réglementation similaire à celle de Sherbrooke afin de mettre à l’amende les citoyens qui sont irrespectueux envers les élus?

Le maire de Coaticook, Simon Madore, se montre d’abord prudent avant de répondre à la question. «Sherbrooke a décidé d’agir ainsi afin de contrer une problématique qu’elle jugeait avoir. Pour le moment, à Coaticook, on n’a pas nécessairement de problème à cet égard. On ne voudrait pas chercher à créer une réglementation supplémentaire pour régler une situation qui n’existe pratiquement pas ici.»

Si d’autres municipalités venaient à emboîter le pas, le premier magistrat dit qu’il pourrait s’intéresser à adopter un règlement similaire. «On pourrait suivre le courant si, par exemple, l’Union des municipalités du Québec présentait un tel projet», estime-t-il.

À Sherbrooke la nouvelle loi permettra à la Municipalité de sévir contre les citoyens qui tiennent un langage offensant ou violent envers les élus et les fonctionnaires, et ce, même sur les réseaux sociaux. «C’est quand même intéressant, puisque l’intimidation ou les commentaires injurieux se retrouvent aussi sur le web. Par contre, c’est assez rare qu’il y a un débordement sur nos différentes pages de médias sociaux. Ça ne veut pas dire que nos citoyens aiment tout ce qu’on fait, au contraire. Ils parlent de la réglementation et ne visent personne en particulier. Si jamais ça dégénère rapidement de ce côté, on pourrait aussi sévir. Pour l’instant, on n’ajoutera pas de règlements en ce sens.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des