La MRC de Coaticook élira son nouveau préfet en août

Par Vincent Cliche
La MRC de Coaticook élira son nouveau préfet en août
La MRC de Coaticook. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

POLITIQUE. Les élus de la MRC de Coaticook décideront du prochain préfet cet été.

Les membres du conseil ont pris cette décision afin d’offrir un peu de temps à la petite Municipalité de Saint-Malo pour qu’elle puisse trouver le successeur de Jacques Madore, l’ex-maire décédé subitement le 13 février dernier. On doit également combler un poste de conseiller municipal, à la suite du retrait de Sylvie Cholette. Dans ce dossier, la Municipalité a obtenu l’aval du ministère des Affaires municipales afin d’annuler le processus électoral déjà entamé. «Ça nous donnera plus de temps pour trouver nos nouveaux élus et ça nous permettra de sauver de l’argent, en éliminant la tenue de deux scrutins consécutifs», indique l’adjointe administrative de la Municipalité de Saint-Malo, Marie-Ève Breton.

Les élections à la MRC de Coaticook, qui auront lieu en août prochain, désigneront également le préfet suppléant ainsi que les autres membres du conseil administratif, qui auront un mandat de deux ans et quatre mois, soit jusqu’en janvier 2022.

Notons que, pour le moment, le maire de Coaticook, Simon Madore, agit en tant que préfet suppléant. Ce dernier sera aidé par un deuxième préfet suppléant, qui sera élu lors de la prochaine séance, en mars.

Autres nominations

Johnny Piszar et Simon Madore se joignent à TACTIC, l’organisme mettant en place les bases pour l’installation d’internet haute vitesse partout sur le territoire.

Par ailleurs, Marie-Ève Breton, qui occupe aussi les fonctions de mairesse d’East Hereford, est maintenant la nouvelle responsable du Fonds de développement de la MRC de Coaticook. Ce même comité d’analyse sera complété par les mairesses de Waterville et Dixville, Nathalie Dupuis et Françoise Bouchard.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des