«Et si Coaticook m’était contée» s’attardera sur l’histoire de la municipalité

Par Vincent Cliche
«Et si Coaticook m’était contée» s’attardera sur l’histoire de la municipalité
Roch Létourneau ainsi que Marie-Pier Audet seront aux commandes de la nouvelle émission «Et si Coaticook m'était contée», qui sera diffusée sur les ondes de MAtv, cet été. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

TÉLÉVISION. «Et si Coaticook m’était contée». Non seulement s’agit-il du titre d’une nouvelle émission, laquelle sera diffusée sur les ondes de MAtv à la mi-juin, mais cela représente également la prémisse de cette série, pensée par Marie-Pier Audet et Roch Létourneau.

La genèse de cette initiative télévisuelle remonte à leur coanimation sur les ondes de la radio coopérative de Coaticook. «Chaque mercredi, Roch nous présentait sa chronique « Saviez-vous que…? ». Principalement, ça touchait l’histoire de Coaticook. Il nous amenait toujours de véritables perles», se souvient Marie-Pier.

Celle qui siège également sur le comité consultatif de MAtv a ensuite eu l’idée de transposer ces chroniques à l’écran. «Je pense que ça peut faire une bien belle émission. J’ai toujours aimé ma p’tite ville et je suis curieuse de nature», s’empresse d’ajouter la dynamique jeune femme.

Le résultat: six épisodes, présentés sous forme de «docu-réalité» historique. On touchera différentes thématiques, comme l’importance de la rivière Coaticook, le commerce, la présence anglophone, l’industrialisation, le patrimoine religieux ainsi que l’agriculture. «On souhaite réellement sortir des sentiers battus, confie M. Létourneau. L’un des sujets sera la déglaciation. Un archéologue viendra se pencher sur la question et nous expliquera comment a été créée la gorge. On fera aussi un clin d’œil à Foresta Lumina, qui s’intègre au patrimoine naturel qu’est ce coin de notre région.»

Les collaborateurs désirent souligner la participation de la Société d’histoire de Coaticook ainsi que celle du Musée Beaulne à la recherche de supports visuels et d’informations.

En plus d’être télédiffusés un peu plus tard cet été, les épisodes seront également mis à l’antenne de la radio coopérative de Coaticook, le 96,7 FM, qui est

partenaire de ce projet.

Une deuxième saison pourrait être dans les plans des auteurs. «C’est certain qu’on ne fait que gratter la surface avec ces six épisodes», explique M. Létourneau. «On pourrait aussi exporter le concept à d’autres municipalités», rêvasse pour sa part Marie-Pier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des