La Frontalière reçoit 1250 $ pour son projet «Animaux à la rescousse»

Par Vincent Cliche
La Frontalière reçoit 1250 $ pour son projet «Animaux à la rescousse»
Sur la photo, on reconnaît la directrice adjointe de l'école secondaire La Frontalière, Catherine Blanchet, la présidente du conseil des gouverneurs de la Fondation Desjardins, Nadine Groulx, les élèves Miguel et Nathan, la technicienne en éducation spécialisée Liliane Bonnette-Boucher, l'enseignante Myriam Longpré et le directeur de La Frontalière, Hugues Émond. (Photo : (Photo gracieuseté))

ÉDUCATION. Le projet «Animaux à la rescousse» de la classe de Myriam Longpré reçoit un coup de pouce financier de 1250 $.

Cet argent provient de la Fondation Desjardins, qui a notamment aidé six autres projets au sein de la Commission scolaire des Hauts-Cantons.

Le projet «Animaux à la rescousse» s’adresse aux élèves du programme éducatif de Compétences axées sur la participation sociale (CAPS). L’argent offert permettra à chacun des cinq élèves de participer à cinq séances individuelles en contact d’animaux afin de rencontrer des objectifs établis pour chacun.

Les prix Fondation Desjardins s’adressent aux intervenants de milieux scolaires et communautaires qui désirent obtenir de l’aide financière pour réaliser un projet avec des jeunes de la maternelle, du primaire ou du secondaire. Ces projets doivent contribuer à l’estime de soi, à la motivation et à l’engagement des jeunes.

Notons également que l’école primaire des Trois-Cantons de Saint-Isidore-de-Clifton a reçu 2000 $ pour son projet de dîner intergénérationnel, un événement rassembleur qui permettra de créer des liens entre les générations.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des