Cuisines collectives des Fêtes: 210 familles mettent les mains à la pâte à Coaticook

Par Vincent Cliche
Cuisines collectives des Fêtes: 210 familles mettent les mains à la pâte à Coaticook
Une ambiance des plus conviviales a régné sur les Cuisines collectives des Fêtes.

COATICOOK. Les Cuisines collectives des Fêtes ont une fois de plus été couronnées de succès. L’activité chapeautée par le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook a permis à plus de 210 familles de préparer un repas de Noël, mardi dernier (11 décembre). «Ç’a été une grande réussite, confie la directrice générale du CAB, Marjorie Tyroler. C’est rendu une véritable tradition pour bien des gens et nous en sommes bien fiers.» Rassemblés au Centre communautaire Élie-Carrier, les nombreux participants ont pu confectionner leur repas, soit des tourtières, pâtés au poulet, soupe et croustades aux pommes. La popularité du rendez-vous peut s’expliquer de bien des façons. D’abord, pour une modique somme, les gens repartent avec le nécessaire pour plusieurs soupers. «Il y en a qui viennent aussi pour l’ambiance, reconnaît Mme Tyroler. Certains s’ennuient de grandes réunions familiales durant les Fêtes. On recrée en quelque sorte cette magie.» Une magie qu’aime bien Diane Durette. «J’adore l’ambiance qui règne ici, raconte la Coaticookoise qui, non seulement a participé à l’activité, mais a aussi aidé à la découpe des pommes plus tôt dans la journée. On a beaucoup de plaisir. On cuisine en « gang » et c’est aussi économique.» Audrey Geritzen a initié sa collègue Sarah-Jade Bourdages aux Cuisines collectives des Fêtes cette année. «On aide les gens en difficulté. En cette période des Fêtes, on pense que l’entraide est de mise», racontent ces élèves à l’éducation aux adultes au CRIFA, qui ont aidé les participants à confectionner leur panier. Des centaines de bénévoles Un peu plus de 300 bénévoles ont également participé au succès des Cuisines collectives des Fêtes. «Je pense même que le nombre de bénévoles a dépassé le nombre de participants cette année», reconnaît Marjorie Tyroler. Des gens de Niedner, de la SADC de la région de Coaticook, du Carrefour jeunesse emploi de la MRC de Coaticook, des élèves du Collège Rivier et de l’école secondaire La Frontalière ont participé au bon déroulement de l’activité. Des dignitaires ont aussi fait sentir leur présence, notamment le maire de Coaticook, Simon Madore, le préfet de la MRC de Coaticook, Jacques Madore, ainsi que la députée de Saint-François, Geneviève Hébert.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des