Connaissez-vous la ringuette?

Par superadmin
Connaissez-vous la ringuette?
Outre des ressemblances évidentes dans la nature des deux sports

Par Olivier Turcotte

SPORTS. La ringuette suscite beaucoup de passion aux Jeux du Québec, mais le sport reste méconnu dans plusieurs régions du Québec.

La ringuette suscite beaucoup de passion aux Jeux du Québec, mais le sport reste méconnu dans plusieurs régions du Québec.

Quelques ressemblances existent avec le hockey, mais cette discipline est tout à fait différente. Ringuette Québec régit les principaux circuits et compétitions dans la province. L’organisme se fait d’ailleurs un devoir de présenter la ringuette comme un sport différent, loin d’être une version féminine du hockey.

Équipement

La ringuette se joue avec un anneau plutôt qu’une rondelle ainsi qu’avec un bâton sans palette, muni d’un embout spécial qui facilite le contrôle et limite les blessures. L’anneau pneumatique permet une possession plus sûre qu’au hockey et donne lieu à des feintes impressionnantes ainsi qu’à des tirs précis.

L’équipement de protection est le même qu’au hockey sauf pour le protecteur facial des casques, qui présente un grillage plus serré en raison des bâtons. Il y a aussi la différence du pantalon qui est long.

Glace

Le découpage de la glace n’est pas identique au hockey. La ligne rouge centrale n’est pas utilisée en ringuette et les lignes bleues le sont. Une passe est d’ailleurs obligatoire avant de la traverser, question d’encourager le jeu d’équipe. Une ligne rouge, spécifique à la ringuette, sépare la zone offensive à la hauteur des cercles de sorte qu’un maximum de trois joueuses par équipe peut la traverser, en attaque comme en défense. D’ailleurs, il n’y a pas de face-à face sur les mises au jeu. La possession est plutôt déterminée à chaque arrêt de jeu.

Stratégie

La notion de pénalité servie au banc pour deux minutes d’infériorité numérique est la même qu’au hockey. Malgré tout, la ringuette ressemble plutôt à la crosse ou au basketball pour ce qui est de la stratégie offensive et défensive, selon ce que partage Ringuette Québec.

C’est notamment le cas à cause du temps chronométré de 30 secondes en zone offensive, sans quoi il y a un coup de sifflet et un changement de possession s’impose. Cette pratique, qui change selon le niveau des joueuses, augmente la vitesse du jeu et encourage une meilleure production offensive. Notons que la durée des parties change aussi selon le niveau. Il s’agit généralement de deux périodes de 15 ou 20 minutes.

Une chose est sûre, la ringuette compte déjà son lot d’experts et de partisans fidèles dans plusieurs régions du Québec. L’ambiance qui règne dans le cadre du tournoi de la 50e finale des Jeux du Québec à Drummondville confirme d’ailleurs l’engouement pour ce sport unique et spectaculaire.

Cliquez ici pour consulter notre dossier sur la 50e finale des Jeux du Québec. Vous pouvez également revoir les principales compétitions dans notre galerie vidéo et suivre l’action en direct en cliquant ici.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des