Quatre entreprises de la Vallée se tournent vers le développement durable

Par Vincent Cliche
Quatre entreprises de la Vallée se tournent vers le développement durable
Le président de la Conférence régionale des élus de l'Estrie

ENVIRONNEMENT. En collaboration avec l’organisme Concertaction Estrie, quatre entreprises coaticookoises ont entrepris un virage vert en lien avec le développement durable.

Le Pavillon des arts et de la culture, Biobon, Impressions GB ainsi que Crac Nature sont ainsi reconnues pour avoir mis en place des projets innovateurs. On a souligné leur avant-gardisme lors d’un événement réseautage et écoresponsable présentée au Pavillon, hier soir (21 mai).

Concertaction Estrie a d’abord conseillé Biobon, qui a récemment déménagé dans l’un des locaux du complexe agroalimentaire de Coaticook. «J’étais en train d’écrire mon guide de l’employé lorsque l’organisme m’a contactée. À l’intérieur de celui-ci, il y avait une section sur le développement durable et je ne n’avais aucune idée ce que c’était. Disons que ç’a bien tombé. Dans mon cas, on espère réduire les impacts environnementaux de nos produits. Concrètement, nous utilisons de nouveaux produits nettoyants, on essaie de réduire nos déchets, on récupère, mais on réutilise aussi. Il y a de nombreuses façons de faire le développement durable», souligne la propriétaire de Biobon, Pasquale Beauvais.

Impressions GB travaillera sur la mise en place de meilleures pratiques de communication auprès de sa clientèle, tandis que Crac Nature intégrera des éléments de développement durable dans ses communications à l’externe.

L’équipe du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook a apprécié l’appui et le soutien offert par Concertaction Estrie dans leurs démarches. «Ils nous ont vraiment aidés à faire les bons choix», confirme la directrice de l’établissement culturel, Nancy Pelletier.

Mais comment salle de spectacles peut-il rimer avec environnement durable? «Premièrement, on achète beaucoup plus localement. Sous peu, j’aimerais bien développer un partenariat avec la Microbrasserie Coaticook pour la vente de produits d’alcool. À plus long terme, il y a le passage de la salle au numérique, notamment pour nos consoles et nos équipements d’éclairage», note Mme Pelletier, en l’attente de l’accréditation «Scène écoresponsable», une première au Québec.

Concertaction Estrie a également profité de l’événement du 21 mai dernier afin de dévoiler ses nouvelles couleurs. Cette image renouvelée s’accompagne également d’une nouvelle mission, soit celle de solliciter les différentes organisations municipales estriennes afin de les inviter à entreprendre des démarches intégrées en développement durable.

Grâce à des aides financières de 50 000 $ et 10 000 $ provenant de la Conférence régionale des élus de l’Estrie et du Centre d’aide aux entreprises, respectivement, ils pourront aussi poursuivre leurs défis et agrandir le territoire desservi. Les régions de Memphrémagog et du Val-Saint-François ont déjà été ciblées.

En gros, Concertaction Estrie offre un service de formations et d’accompagnement en développement durable.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires