Évitons de compromettre l’avenir des jeunes de la région de Coaticook

Par superadmin

Le Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Coaticook invite le député de Saint-François et le député de Compton-Stanstead à exercer tous leurs moyens pour protéger l’avenir des jeunes de la région de Coaticook.

Le Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Coaticook souhaite que le gouvernement fédéral puisse conclure rapidement une entente avec le gouvernement du Québec concernant l’application de la subvention canadienne pour l’emploi. Faute de quoi, les Carrefours jeunesse-emploi (CJE) du Québec, dont celui qui dessert la région de Coaticook, pourraient voir leur financement diminuer.

Cela veut dire concrètement que nous serons peut-être forcés d’aider moins de jeunes de la région de Coaticook à raccrocher et terminer leurs études ou encore, à réussir leur intégration au marché du travail. Il faut absolument qu’une entente survienne rapidement entre les deux paliers de gouvernement, sinon l’avenir de nos jeunes sera compromis.

Le Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Coaticook intervient chaque année auprès de 1000 à 1200 jeunes différents d’ici. L’organisme travaille de concert avec plusieurs organismes du milieu pour accompagner les jeunes de la région de Coaticook dans leur démarche d’insertion sociale, professionnelle et économique.

Rappelons qu’en plus d’aider annuellement plus de 60 000 jeunes, les 111 CJE du Québec engendrent pour la société québécoise des retombées fiscales de l’ordre de 72 M$ à 288M$, selon une étude réalisée par la firme Raymond Chabot Grant Thornton.

Francis Perron,

Directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Coaticook

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires