25 élèves créeront un robot pour une compétition mondiale

Par Vincent Cliche
25 élèves créeront un robot pour une compétition mondiale
Plus d'une vingtaine d'élèves de l'école secondaire La Frontalière participeront au projet Robotic First. Ils sont ici accompagnés du directeur adjoint

Les sciences et la robotique seront maintenant reconnues comme activités à l’école secondaire La Frontalière, au même titre que les arts et les sports. Ces disciplines figurent à l’avant-plan, en bonne partie grâce au concours mondial Robotic First, auquel l’établissement scolaire s’est inscrit.

En janvier prochain, la vingtaine d’élèves participant au projet recevront leur kit de départ, en même temps que toutes les autres écoles. Le but de l’exercice: construire un robot capable d’effectuer une épreuve sportive pour le moment inconnue. Aux pièces incluses peuvent s’ajouter du matériel ne dépassant pas 3500 $ (maximum 400 $ pour une pièce), question de ne pas favoriser une école plus riche. Les différents robots seront jugés lors d’une finale régionale, en mars prochain, à Montréal. Les projets gagnants se mériteront un laissez-passer pour la grande épreuve, à Saint-Louis, au Missouri.

La directrice de l’école secondaire La Frontalière, Caroline Champeau, explique le caractère multidisciplinaire du projet. «C’est un peu comme une équipe de Formule-1, raconte-t-elle. Il y a des gens aux puits, à la mécanique, aux relations de presse, à l’ingénierie, etc. Pour Robotic First, les élèves ne toucheront pas tous à la fabrication du robot. Certains seront attitrés à la création d’un logo et d’un environnement où le robot évoluera (on parle d’intégrer la crème glacée de la Laiterie de Coaticook!), le puits. D’autres devront traduire des documents en anglais. Ils formeront une belle équipe. Je crois que c’est un projet stimulant pour la réussite scolaire.»

Cette incursion dans le domaine de la robotique pourrait également rayonner sur la toute la MRC de Coaticook. «Il s’agit d’un événement mondial, indique Mme Champeau. On est à la recherche de commandites monétaires, c’est certain, mais aussi de mentorat. Par exemple, le graphiste Francis Riendeau pourrait venir expliquer les étapes de réalisation d’un logo. Même chose pour un spécialiste de l’ingénierie.»

Question de se familiariser avec le projet Robotic First, les gens sont invités à participer à un cocktail-dinatoire. Ce dernier aura lieu 14 novembre prochain, à l’école secondaire La Frontalière, de 17 h à 19 h.

Notons également la participation des élèves suivants à l’aventure: Pierrick Bibeau St-Pierre, Jonathan Blanchette, Maxim Bolduc, Maxime Crevier, Jasmine Croteau, Marc-Antoine C.Lafrenière, Ève Desbiens, Simon Déziel-Bégin, Anne-Sophie Dorion, Marie-Maxime Dubé, Francis Dupuis, Claudia Ferland, Pier-Anne Gaulin, Alexandre Grégoire, Nadia Jolin Tardif, Dannik Labranche, Keven Ladouceur-Denis, Steven Ladouceur-Denis, Marie-Pier Lagueux, Caroline Nadeau, Jessy Pelletier-Lemire, Cynthia Riendeau, Arianne Sage et Maxime Young.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des