Collision frontale de Compton: des accusations criminelles tombent

Par Dany Jacques

Des accusations criminelles ont finalement été déposées contre Yves Martin plus de deux mois après la collision frontale du 11 novembre 2011 survenue sur la route 147, entre Compton et Coaticook.

Ce Coaticookois de 47 ans conduisait l’un des véhicules impliqués. En lien avec cet accident ayant causé de graves blessures à la victime de l’autre véhicule, il comparaîtra au Palais de justice de Sherbrooke, le 8 mars, pour répondre à deux chefs d’accusation.

M. Martin est accusé de conduite dangereuse causant des lésions corporelles et de conduite avec des capacités affaiblies causant des blessures. Son taux d’alcool s’élevait à 265 mg par 100 ml de sang, soit plus du triple de la limite permise par la loi.

Selon le Code criminel, il risque une peine d’emprisonnement maximale de 10 ans.

Le délai s’explique notamment par l’analyse d’un échantillon de sang envoyé et analysé au Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des