Une fin de carrière mouvementée pour Josée Bélanger

Par Vincent Cliche

Josée Bélanger a disputé son dernier match avec le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, le 4 novembre dernier. Cette ultime partie s’est malheureusement soldée par un accident pour la Coaticookoise.

Lors de cette demi-finale, la joueuse a reçu un ballon en plein visage, rendant ainsi difficile la vision de son œil droit. «Je n’ai pas été en mesure de terminer la partie ni de participer à la finale (le Vert et Or s’est incliné par la marque de 3-1). Les entraîneurs ne voulaient pas prendre ce risque. Mais, là, je reprends du mieux. J’ai besoin encore d’un peu de repos, mais le tout semble se replacer.»

La blessure n’a pas mis en jeu la carrière de Josée Bélanger, mais la sportive préfère dorénavant se concentrer sur ses études et son travail. «Je terminerai un BAC en kinésiologie en décembre et je compte bien travailler à temps plein d’ici le début de l’année, indique-t-elle fièrement. Je veux relever de nouveaux défis, me lancer dans une nouvelle voie. Je ne laisse pas le soccer de côté pour autant. Ce sport deviendra plus un loisir qu’une implication.»

Pour souligner les exploits de sa dernière année, Josée Bélanger a été couronnée du Ballon d’or, remis par l’Association régionale de soccer de l’Estrie. «C’est toujours intéressant de voir son travail reconnu, surtout lorsque c’est par les gens de l’Estrie, qui m’ont supportée durant toutes ces années.»

La Coaticookoise a également été nommée au sein de la première équipe d’étoiles de soccer du Réseau du sport étudiant du Québec.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des