Lyne Tremblay se range derrière les promoteurs du King’s Hall

Par Christian Caron
Lyne Tremblay se range derrière les promoteurs du King’s Hall
Le promoteur du King’s Hall de Compton

De passage à Sherbrooke, en fin de semaine dernière, à l’occasion d’une compétition de tir à l’arc, la championne canadienne 2007-2008 de tir à l’arc paralympique RBC, Lyne Tremblay, s’est montrée très intéressée au projet du King’s Hall de Compton.

L’athlète a notamment tenu à féliciter le promoteur Yves Bourassa, lequel désire ardemment que le tir à l’arc contemplatif soit la pierre angulaire de ce projet de transformation du King’s Hall. «Nous avons besoin d’endroits de ce genre ici au Canada», d’émettre celle qui encourage ce sport «vert» qui, de toute évidence, constitue une discipline de contemplation de la nature tout en étant un sport méditatif.

Lyne Tremblay, qui ne manque jamais une occasion de vanter les mérites de cette discipline qu’elle adore, se promet d’encourager le projet d’archerie contemplative qui devrait voir le jour bientôt en Estrie dans l’ancien Domaine St-Laurent de Compton. «J’aimerais assister à l’ouverture car j’admire ce type de discipline et je vais tout faire mon possible pour être présente à cette occasion si le projet se concrétise dans un avenir rapproché», a assuré celle qui souhaite que le site devienne un lieu de rencontre internationale adapté aux personnes à mobilité réduite.

Fréquemment, les gens qui dirigent ce genre de site (archerie), ne prennent pas en considération les obstacles à franchir pour atteindre les cibles. Mais le promoteur, Yves Bourassa, lui, a fait la promesse que les parcours de Compton seraient accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Lyne Tremblay a d’ailleurs profité de la présence du promoteur à Sherbrooke pour lui remettre en cadeau, une flèche autographiée. Elle souhaite que celle-ci soit la première flèche à être exposée dans le musée de l’Archerie contemplative.

Cette flèche a été utilisée lors des Olympiques de Pékin (2008) et lui a également permis de devenir la championne canadienne.

Yves Bourassa a accepté ce cadeau qui demeurera un symbole d’encouragement pour la relève des Archers Olympiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires