Les producteurs de lait estriens se portent au secours des fromageries artisanales

Par Vincent Cliche
Les producteurs de lait estriens se portent au secours des fromageries artisanales
Le président du Syndicat des producteurs de lait de l’Estrie

Le Syndicat des producteurs de lait de l’Estrie vient en aide à quatre fromageries artisanales de la région. En effet, il vient d’accorder 58 000 $ aux fromageries de La Station (Compton), La Germaine (St-Herménégilde) ainsi qu’à la Beurrerie du patrimoine (Compton) et à l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac.

La récente crise de la listériose au Québec a fait mal aux petits producteurs et la Fédération des producteurs de lait du Québec en est bien conscient. C’est en grande partie pour cette raison qu’une aide financière a été accordée à quatre entreprises de la région estrienne. «Le secteur du fromage fin et artisanal est un fleuron de l’agroalimentaire du Québec. C’est un créneau très dynamique, mais à la fois très fragile. Le coup que viennent d’encaisser ces entreprises est très dur et elles ont besoin de soutien pour s’en sortir. Ces fromageries vivent une crise d’une ampleur exceptionnelle et il faut des moyens tout aussi exceptionnels pour les aider à remonter la pente. Cela a pris 25 ans pour en arriver à la variété de fromages qu’on connaît maintenant. Je crois que personne ne souhaite revenir en arrière», a mentionné le président du Syndicat des producteurs de lait de l’Estrie, Bruno Letendre.

Cette aide financière a été accueillie favorablement par les artisans du milieu agroalimentaire. Du côté de la Beurrerie du patrimoine de Compton, on qualifie les montants donnés comme un genre de soutien. «Ça ne fera peut-être pas toute la différence, croit la propriétaire, Diane Groleau. Lors de la crise de la listériose, on a connu une baisse de 70 % de nos ventes. On se spécialise en produits frais, alors, souvent, on devait jeter nos fromages qui ne trouvaient pas preneurs. Aujourd’hui, la demande est bonne, mais ce n’est pas ce que c’était au début de l’été.»

Réjean Théroux, de la fromagerie La Germaine de St-Herménégilde, ne voit pas juste un soutien financier dans toute cette affaire. «Il s’agit aussi d’un appui moral de la Fédération, insiste-t-il. Nous allons prendre cet argent pour continuer à améliorer nos produits dans le but d’augmenter nos ventes cet automne. Je crois bien que la demande sera en hausse au cours des prochaines semaines. Les Comptonales nous ont donné un bon coup de main il y a quelques semaines, alors on veut continuer sur cette lancée.»

L’aide financière de la Fédération des producteurs de lait du Québec est une initiative provinciale. Au cours des prochains jours, 35 microfromageries recevront un chèque du regroupement. Notons que la Fédération des producteurs de lait du Québec représente 13 500 producteurs de lait et les 6800 fermes laitières de la province, dont 570 sont situées en Estrie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires