Le manque de profondeur a fini par couler le V. Boutin

Photo de Ghislain Chauvette
Par Ghislain Chauvette

Les meilleurs éléments du V. Boutin de Plessisville ont été surtaxés tout au long des séries. À bout de souffle, fatigués, ils ont baissé pavillon en six rencontres face aux Frontaliers de Coaticook en finale de la Ligue de hockey junior AA de l’Estrie.

Dans le dernier match, vendredi soir devant plus de 700 amateurs à l’aréna Léo-Paul Boutin de Plessisville, les locaux ont subi un revers de 4 à 1.

Dans la défaite, Mikaël Beaudet a été le seul à toucher le fond du filet. Les Frontaliers ont répliqué avec quatre buts sans riposte, dont le dernier dans un filet désert, pour se sauver avec les honneurs de la partie et le championnat des séries.

Devant le filet, malgré le revers des siens, Pier-Antoine Guillemette a encore été brillant. Il a multiplié les arrêts pour garder les siens dans la rencontre. «À cette position, nous étions supérieurs à nos rivaux. C’est d’ailleurs ce qui pourrait freiner les Frontaliers au championnat provincial. Leur gardien de but demeure un point d’interrogation», a commenté l’entraîneur-chef Daniel Ringuet après l’élimination de sa formation. «Ce n’est pas compliqué, les Frontaliers bénéficiaient de plus de ressources que nous. Je suis néanmoins excessivement fier du rendement des gars. Ils n’ont jamais lâché. Ils ont bataillé jusqu’à la fin», a-t-il ajouté.

En fait, avec les éléments en place, le pilote du V. Boutin était loin de se douter que son équipe puisse accéder à la finale du circuit. Il alignait une brigade défensive inexpérimentée. En attaque, seuls les deux premiers trios étaient vraiment en mesure de produire. «En finale, c’était, ni plus ni moins, David contre Goliath. Peu importe, les joueurs ont acquis une expérience qui devrait leur être bénéfique la saison prochaine. En espérant qu’ils seront nombreux à participer au camp d’entraînement. Ça a été ma plus grande déception au cours des deux dernières saisons. Trop peu de joueurs tentent de percer l’alignement de l’équipe», a-t-il dit.

En bref…

*La défaite du V. Boutin contre les Frontaliers marquait la fin de la carrière junior d’Hugo Lamontagne, Maxime Labarre, Mikaël Beaudet et Danick Ringuet.

*Selon Daniel Ringuet, les Frontaliers représentaient l’équipe la plus améliorée de la ligue dans la deuxième portion du calendrier. *Tous les défenseurs du V. Boutin sont susceptibles d’être de retour avec la formation la saison prochaine, ainsi que le gardien de but Pier-Antoine Guillemette. «L’avenir s’annonce prometteur», a laissé entendre Ringuet. «La reconstruction était particulièrement éprouvante cette année», a-t-il renchéri. *«Nous sommes fiers du travail accompli. C’est une belle réussite d’avoir pris part à la finale», a souligné le président François Biron.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des