Le Camp 911 est couronné de succès

Par Christian Caron

Promouvoir les métiers de policier, de pompier et d’ambulancier, tel était l’objectif du Camp 911 mis en place par le département des loisirs de la MRC de Coaticook, en partenariat avec le chargé de projet en sécurité incendie. Une initiative qui a été couronnée de succès, tant par l’intérêt démontré par les douze jeunes participants que par les intervenants impliqués dans cette semaine d’activités.

On voit poindre à l’horizon une pénurie de pompiers, ambulanciers et policiers, d’où l’urgence de promouvoir ces professions auprès des adolescents. C’est à partir de ce constat, et aussi pour offrir une brillante activité estivale à des ados, que Martine Aurey, agente de loisirs à la MRC, et Sébastien Lajoie, chargé de projet en sécurité incendie, ont présenté ce projet aux jeunes il y a deux mois.

Les jeunes ont rapidement manifesté de l’intérêt.

Et c’est cette semaine que les participants ont été conviés à des conférences, cours théoriques, cours pratiques, des mises en situation, des échanges avec des professionnels, une démonstration avec un maître-chien, etc. «Les jeunes ont vécu de bons moments, nous avons eu de bons commentaires de leur part et de la part des parents. Ils ont pu, par exemple, tenir un boyau d’incendie, ils ont eu l’opportunité de monter dans une échelle de pompier, ils ont eu le véritable sentiment d’éteindre un feu et les mises en situation étaient vraiment réelles», d’émettre Martine Auray qui s’empresse de signaler qu’une telle initiative sera assurément répétée l’an prochain.

Cette semaine de sensibilisation et d’apprentissage n’aurait pas été possible sans la collaboration des services de pompiers de Coaticook, Compton et Waterville. On a également pu obtenir la contribution de la Sûreté du Québec (poste de Coaticook) et des ambulanciers. «Sans prétention, nous pensons qu’il s’agit d’une formule unique au Québec. Offrir un tel éventail d’activités sur une période d’une semaine constitue une bonne idée pour les jeunes», estime madame Aurey. À en juger par les scènes croquées, jeudi, dans le stationnement de la S.Q., les jeunes ont été enchantés de leur expérience. La démonstration du maître-chien a évidemment grandement attiré l’attention des participants.

Après une telle semaine, les jeunes ont désormais une meilleure idée de ce à quoi ressemble ces trois métiers, de sorte qu’ils seront davantage en mesure de faire des choix dans les années à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires