L’activité «Sécurijour à la ferme» est couronnée de succès

Par Christian Caron

Le Verger Ferland de Compton était très animé, vendredi dernier (5 juin), alors qu’une soixantaine de jeunes des écoles primaires de Compton et Waterville s’y sont donné rendez-vous afin de prendre part à l’activité «Sécurijour à la ferme», une initiative visant à véhiculer aux jeunes des principes de sécurité sur la ferme.

C’est la Fédération de l’UPA-Estrie qui est à la tête de cette activité qui se déroulera dans cinq endroits différents de l’Estrie au cours des mois de mai et juin.

Comme le souligne Louis-Charles Boisvert, le coordonnateur de cette initiative au Verger Ferland, la journée a été fructueuse en raison de la participation des pompiers, policiers, ambulanciers et agriculteurs qui ont tour à tour multiplié les conseils de sécurité.

C’est sous forme d’ateliers que les élèves ont pu bénéficier de cette source d’information. Des ateliers pratiques, amusants et éducatifs qui aident les enfants à mieux saisir les dangers et conséquences, parfois mortelles, d’un comportement non-sécuritaire en milieu agricole. Durant l’avant-midi, ils ont pu assister à six ateliers différents. «Ce sont des ateliers d’une durée de 20 minutes, de sorte qu’il est facile de retenir leur attention. C’est pas trop court et ni trop long, juste assez pour qu’ils puissent mémoriser les renseignements», d’émettre Louis-Charles Boisvert.

On a parlé de prévention et de sécurité à vélo, en tracteur, en VTT, des conseils sur les incendies, les noyades, etc.

Louis-Charles Boisvert s’empresse de signaler la grande contribution de commanditaires de la région qui ont permis de défrayer les dépenses reliées à l’activité (notamment le repas du midi).

Et, contrairement aux années précédentes, Dame Nature rayonnait par sa présence, au grand plaisir de tout ce beau monde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires