Francis Martin : une personnalité sportive méconnue

Par Christian Caron
Francis Martin : une personnalité sportive méconnue
Francis Martin est heureux lorsqu’il file à vive allure à dos de moto…

C’est sans aucunement exiger un quelconque cachet financier que le coureur motocycliste professionnel, Francis Martin, a accepté d’agir à titre de parrain d’honneur de la troisième édition du Coaticook Auto-Moto Show qui aura lieu le 18 août à Coaticook.

Celui qui a remporté le championnat canadien de Superbike en 2005, était présent à la conférence de presse, mardi, au Pavillon des arts de Coaticook, afin de participer au dévoilement des grandes lignes de cette journée fort attendue. «Francis est un gars accessible et très terre-à-terre et je pense qu’il était le candidat idéal pour être le parrain d’honneur de notre événement», a tenu à dire l’instigateur de cet événement, Stéphane Devost, peu avant la conférence de presse.

Depuis plusieurs années déjà, ce Sherbrookois file à des vitesses vertigineuses sur sa moto Suzuki GSR 600. En 2005, il a connu la gloire avec une conquête du championnat canadien. «Je fais ce métier-là en temps plein depuis 2000. Nous ne sommes que quatre ou cinq au pays qui se consacre entièrement au métier de coureur motocycliste, c’est quelque chose de très exigeant pour celui qui veut s’en donner la peine», d’émettre Martin qui a débuté sur les circuit routiers en 1996. Il abandonnait ainsi le motocross pour une discipline axée sur la vitesse extrême. «Pour garder la forme et maintenir un bon niveau de concentration, je m’efforce de faire beaucoup de conditionnement physique en période hivernale. En été, je fais aussi du vélo de route. Contrairement à ce que certains peuvent penser, il faut être dans une bonne condition physique pour prendre part à toutes ces épreuves. Quand les courses s’échelonnent du vendredi au dimanche, incluant les essais, c’est très éreintant», de signifier celui qui affiche effectivement un physique d’athlète.

Bien sûr, Francis Martin reconnaît la chance qu’il a de pouvoir miser sur quatre commanditaires majeurs pour la saison. Il ne manque pas de les nommer : Suzuki, Black Foot, Parts Canada et Picotte Moto Sports.

Droit comme un chêne, vêtu d’une veste sportive, Francis Martin se montre également très articulé dans ses propos. Il accepte d’ailleurs fréquemment d’aller dans les écoles afin de parler de sa passion auprès des jeunes. Il leur parle notamment de l’importance de bien s’exprimer en français, même dans le monde du sport.

A titre de président d’honneur, Francis Martin se dit heureux de constater que le milieu se range si fébrilement derrière un événement du genre. «C’est le fun de voir que toute la ville encourage cet événement là», de conclure celui-ci.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires