De jeunes chasseurs envahissent la Gorge

Par Christian Caron
De jeunes chasseurs envahissent la Gorge
Ludovic Vachon

Cinq jeunes chasseurs de la région ont vécu des moments exaltants, en fin de semaine dernière (18-19 octobre), au Parc de la Gorge de Coaticook, alors qu’ils ont abattu un chevreuil dans le cadre d’une séance de chasse autorisée.

Rappelons qu’à chaque année, depuis cinq ans, les jeunes chasseurs sont invités à venir s’initier à cette discipline en compagnie d’un adulte. Dans la majorité des cas, les jeunes adeptes (gars et filles) viennent en compagnie de leur père.

Cette activité au cœur du Parc de la Gorge a été autorisée en raison d’un cheptel de cervidés très élevé. La Ville de Coaticook, la Société du Parc de la Gorge et les représentants de la Faune ont collaboré à la mise en place de cette initiative auprès des jeunes.

Non seulement ce type d’activité permet-elle de diminuer efficacement le nombre de chevreuils dans les environs du parc, mais elle constitue une belle manière de renforcer les relations pères-fils, pères-filles.

Ils furent une quinzaine de participants à s’enfoncer dans le bois de ce secteur, tôt le matin, lors des journées de samedi et dimanche.

Les jeunes étaient inscrits depuis quelques semaines déjà et devaient préalablement se présenter à la grange ronde du Parc de la Gorge.

Ludovic Vachon, 12 ans, d’East Hereford, n’est pas prêt d’oublier la date du dimanche 19 octobre, alors qu’il a abattu un chevreuil (130 livres) sous l’œil admiratif de son père Yves.

Les deux complices sont arrivés sur place vers 6 h le matin. À peine 90 minutes plus tard, Ludovic touchait la cible. «C’était la première fois que j’avais une carabine dans les mains. Quand j’ai aperçu l’animal, j’étais un peu nerveux, j’avais un peu de misère avec ma respiration. Il était à 25 mètres de moi. J’ai tiré et l’animal est tombé», de raconter le jeune Vachon, qui a évidemment bien aimé l’expérience.

Parions qu’il sera désormais au poste à chaque automne afin de tenter de répéter l’exploit.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des