David Thibeault est le nouveau président de la Chambre de commerce

Par superadmin
David Thibeault est le nouveau président de la Chambre de commerce
Le nouveau président de la CCIRC

Lors de sa 37e assemblée générale annuelle, qui se tenait le 18 novembre dernier, la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook a procédé à l’élection d’un nouveau président, David Thibeault.

Seul à briguer le poste laissé vacant par le départ de la présidente sortante Sonia Montminy, David Thibeault a été porté au siège ultime par acclamation unanime. Toutefois, il entend utiliser ce pouvoir à bon escient, quitte à distiller parmi les membres les nombreuses responsabilités qui incombent au poste. «Sans vouloir donner l’impression de déléguer, spécifie-t-il, je souhaite que tous les membres puissent s’impliquer dans les décisions et y prendre part. C’est ainsi que nous irons de l’avant.» À la tête d’une équipe plutôt jeune, l’homme d’affaires de 29 ans s’avoue candidement vert dans le contexte d’un conseil d’administration sur lequel il ne siège que depuis deux ans. «C’est sûr que de ce côté, je ne suis pas le plus expérimenté, confie-t-il, mais je possède une solide expérience dans le milieu des affaires. J’ai repris de mon père l’entreprise familiale de services financiers, alors on peut dire que j’ai toujours baigné dans le domaine. De plus, je crois que ce vent de fraîcheur sera bénéfique pour la Chambre, notamment dans le développement de l’aile jeunesse, et qu’elle reflètera ce dynamisme pour les années à venir.»

Pour le natif d’East Rutherford, ce poste représente aussi une belle occasion de «connecter avec la région» et d’amener les villages adjacents à participer au développement et au rayonnement de la Chambre de commerce.

Au nombre des projets, il y a d’ailleurs la continuité de l’échange commercial avec la «North Country Chamber of Commerce», de Colebrook, au New-Hampshire. «C’est à leur tour de venir nous visiter, affirme David Thibeault. Le but est de vanter nos commerces et de créer des mariages d’affaires. Notre région regorge de produits uniques, axés sur l’agroalimentaire, et nous essaierons de mettre ces ressources de l’avant.»

Par Francis A-Trudel

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires