«Coeurdialement Vôtre» : toujours une histoire de… cœur…

Par Christian Caron
«Coeurdialement Vôtre» : toujours une histoire de… cœur…
L'harmonie

L’histoire de cœur se pertétue. Encore! Une septième édition déjà! Vous devinez qu’il s’agit du «show» annuel de la Fondation des maladies du cœur, lequel aura lieu cette année le mercredi 14 février, à 19 h 30, à La Frontalière de Coaticook.

«Coeurdialement Vôtre», c’est sous ce thème qu’une vingtaine d’artistes ont accepté de joindre leurs voix à ce spectacle musical qui met en vedettes des gens de chez-nous. À en juger par l’enthousiasme qui régnait cette semaine, lors d’une réunion du comité, l’édition 2007 sera tout aussi fructueuse. Tant sur le plan financier que pour la prestation. «On espère être en mesure d’amasser un montant de 10 000 $», s’empresse de signifier la dynamique présidente, Thérèse Tousignant. Le spectacle est toujours de plus en plus gros et les dépenses vont en augmentant, mais nous devrions enregistrer de belles recettes encore cette année.»

Depuis quelques années, c’est une somme de 10 000 $ qui est amassée pour ce spectacle et qui est remise à la Fondation des maladies du cœur.

Ce spectacle constitue une sorte de grand rendez-vous annuel. C’est devenu une façon de débuter la nouvelle année.

Et la communauté répond favorablement. À commencer par les généreux commanditaires qui se rangent derrière la cause à chaque année. «Même s’ils sont courtisés de toutes parts, ils acceptent de s’associer à la cause», d’émettre la présidente sur un ton rempli d’admiration. «Il y a la cause, mais au-delà de ça il y a le spectacle, tout un spectacle», mentionne Pauline Chagnon, une administratrice qui donne de son temps dans la réalisation de cette activité. «C’est un fait, renchérit Francine Brault du comité, nous avons l’impression d’offrir une belle soirée aux gens de chez-nous.» «En fait, continue de répéter Thérèse Tousignant, c’est une grande histoire d’amour qui se perpétue.»

Pour sa part, le coordonnateur du spectacle, Réjean Audet, n’en revient pas de l’esprit d’équipe qui anime toutes les composantes de cettte soirée, tant les administrateurs que les artistes (chanteurs, musiciens, éclairagistes, équipe technique du son, enregistrement, etc.) qui chemine pour la bonne cause. «Il y existe une belle harmonie. C’est pour ça qu’on accepte ensemble de relever le défi d’une année à l’autre»’ de confier celui qui n’a pas trop de difficultés à recruter ses amis chanteurs. Chaque année, les chanteurs sont fidèles au rendez-vous. En fait, Réjean se doit même de refuser à contrecoeur de nouveaux venus.

Spectacle

Côté musical, les pratiques ont débuté cette semaine et il en sera ainsi au cours des prochaines semaines. Les gens pourront admirer le talent des Nathalie Pépin, Émilie Lévesque, Benoît Pelletier, Valérie Crête, Patricia Désorcy, Valérie Paquet, Jessika Groleau, Pascal Quirion, Scott Paxton, Daniel Thibault, Dominic St-Laurent et quelques autres.

Réjean s’est une fois de plus assuré l’assistance de musiciens chevronnés : Ghislain Caron à la guitare, David Bérubé à la basse, Francis Riendeau à la batterie, Jean Sébastien Boudreau à la guitare et Alain Gosselin au violon. À ce beau monde, il faut ajouter les noms de tous ceux et celles qui contribuent à rehausser la qualité de cette prestation. Pensons à Christian Tremblay au son et à l’éclairage, aux gens du Coffret de l’Imagination qui voient au décor de la scène, à la coiffeuse Sandra Bolduc, à la maquilleuse Linda Deschênes, aux photographes Daniel Tremblay et Vincent Cotnoir, à Guy Brault (Les Entreprises Informatiques G.G.), Les Productions Vidéo F.G., l’encanteur Bernard Vanasse, de même que ceux qui travaillent dans l’ombre. En tout et partout, une cinquantaine de personnes butinent ici et là pour la réussite de cette soirée. «Et surtout le public, prend soin d’ajouter Réjean Audet. Les gens sont là à chaque année, c’est notre grande récompense.» Serez-vous là cette année? Hâtez-vous, les billets s’envolent rapidement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des