Baseball: Mike Goyette, un gros atout dans le camp du Rocket de Coaticook


Publié le 3 avril 2017

L’entraîneur Guy Ainslie (à droite) est heureux d’accueillir Mike Goyette à titre d’assistant-entraîneur

©Photo TC Media – Christian Caron

En s’assurant les services de Mike Goyette à titre d’assistant-entraîneur, la direction du Rocket South Shore démontre qu’elle est désireuse de mieux encadrer ses jeunes joueurs à l’aube de la saison 2017.

Mike Goyette n’a point besoin de présentation en Estrie, ayant été très actif sur la scène du baseball au cours des 25 dernières années. Il a tour à tour été à la barre d’équipes de baseball dans les catégories junior AA (Coaticook et Sherbrooke), junior élite (Sherbrooke) et midget AAA.

On l’a également vu à la tête du programme de baseball de l’école Le Triolet et du Collège Rivier. C’est sans compter ses séjours en Europe où il a inculqué les rudiments du baseball à nos amis français.

«J’ai assisté à plusieurs joutes de l’équipe, l’année dernière, et ça m’a plu, dit-il pour justifier ce retour à Coaticook. Je demeure dans la région depuis plusieurs années déjà et j’aime ce que je vois au sein de cette organisation. L’équipe est sur une belle lancée et je veux y apporter ma contribution.»

Mike Goyette connaît déjà assez bien l’instructeur Guy Ainslie et il est convaincu qu’il saura bien s’entendre avec lui.

Le nouveau venu possède un large bagage d’expériences, mais il se veut d’abord un bon enseignant. «Je suis d’abord un pédagogue, reconnaît le principal intéressé. J’aime partager mes connaissances, je n’aime pas laisser aller les choses au hasard.»

Appelé à commenter l’esprit qui anime l’organisation locale, Mike Goyette n’a pas manqué de signaler le sérieux  des hommes en place. Il a notamment eu de belles paroles pour le directeur général Éric Poulin et son dépisteur Michael St-Pierre, deux directeurs qui multiplient les heures pour la bonne cause.