Saint-Malo fait bouger ses jeunes grâce à Wixx

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc
Publié le 5 mars 2015
Une quarantaine de jeunes ont participé au camp Wixx à Saint-Malo, du 2 au 6 mars dernier.
(Photo TC Media - Vincent Cliche)

ACTIVITÉS. Grâce à un projet-pilote du programme Wixx et de la municipalité de Saint-Malo, les enfants de la Vallée bénéficient d'un camp hivernal gratuit. Ce dernier a pour but d'amuser ces enfants, mais aussi de les faire bouger.

Au menu de cette semaine (2 au 6 mars), on retrouve des randonnées en raquette, des tournois de hockey, de la danse et de la glissade. «Nous aurons même des intervenants qui viendront conscientiser nos jeunes aux limitations fonctionnelles de certaines personnes, par la pratique du zumba ou d'une course en fauteuil roulant», précise la coordonnatrice du regroupement des saines habitudes de vie de la MRC de Coaticook, Marie-Christine Mak.

Wixx et Saint-Malo ont ainsi uni leur force pour présenter ce projet. L'organisme est en fait une campagne subventionnée par Québec en forme, qui a pour objectif de faire bouger les jeunes âgés de 9 à 13 ans. «On s'aperçoit que c'est dans cette catégorie que les enfants arrêtent de bouger, qu'ils deviennent plus sédentaires. Il faut les stimuler, leur proposer des activités.»

Et ça semble fonctionner, puisque, sur place, aux Loisirs de la petite municipalité, on n'entendait que des cris de joie.

«On veut que nos jeunes s'amusent, mentionne le maire de Saint-Malo, Jacques Madore. Puisque le programme n'est offert qu'à compter de 9 h, la Municipalité a offert le service de garde en matinée. On met tout en place pour que ça fonctionne. Même si je suis prêt à le refaire l'an prochain, j'aimerais que notre initiative soit reprise un peu partout dans la région.»

Qui sait, le projet pourrait aussi recevoir un honneur puisqu'il pourrait être inscrit au Gala reconnaissance Estrie sur les saines habitudes de vie. Ce dernier aura lieu en juin prochain.