De belles retrouvailles au Collège François-Delaplace

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc
Publié le 29 septembre 2013
La marraine d'honneur des festivités du 50e anniversaire du Collège François-Delaplace, Catherine Guertin, a participé au dévoilement de la murale de l'institution. Elle est ici accompagnée des élèves Mégane Morrissette et Karelle Lewis, Sœur Danielle Boulanger et de la présidente du Collège, Danyka Lacroix.
(photo: Vincent Cliche)

Pour clore les festivités entourant le 50e anniversaire du Collège François-Delaplace, finissantes et anciennes enseignantes ont participé à une soirée retrouvailles, tenue hier soir (28 septembre).

L'un des points tournants de la soirée a sans contredit été le dévoilement de la grande murale, qui arbore une partie de la façade de cet établissement d'enseignement de Waterville. Lara Poulin, qui a passé quelques années de son secondaire au Collège, est derrière cette impressionnante œuvre. «J'y suis allée avec un style plus bédé (bande dessinée).On peut y voir l'historique de l'établissement, sous les thématiques de l'amitié, de la musique et du volleyball. On peut reconnaître également trois personnages qui ont marqué son histoire, soit la directrice, le professeur d'éducation physique, Jacques Lapointe [premier laïque engagé par l'institution], et Sœur Danielle Boulanger.»

Cette dernière était d'ailleurs présente à l'événement du 28 septembre dernier. Cette ancienne enseignante a accueilli les premières élèves du Collège, en 1963. Quand on lui demande le plus beau souvenir qu'elle a vécu à Waterville, elle hésite quelque peu, mais souligne les nombreux Noël passés avec les pensionnaires. «On faisait de beaux réveillons. On dansait, on chantait. Parfois, on allait même réveiller les filles à minuit pour célébrer Noël. On formait une vraie belle famille.»

Voilà un sentiment partagé par la marraine d'honneur des festivités du 50e anniversaire du Collège François-Delaplace, Catherine Guertin. «Non seulement c'était comme une deuxième famille, mais c'était aussi comme une deuxième maison. J'ai été très surprise qu'on me demande d'être marraine. Parmi 50 ans d'histoire, c'est mon nom qu'on a retenu. Je me sens choyée et honorée de participer aux festivités.»

À titre informatif, le Collège François-Delaplace est la plus grande résidence scolaire au Québec. On y compte pas moins de 200 élèves, dont 165 sont pensionnaires.