Sections

Une somme record de 136 500 $ amassée au Relais pour la vie de Coaticook


Publié le 12 juin 2017

Des moments forts en émotions ont ponctué le Relais pour la vie de Coaticook.

©(Photo TC Media - Vincent Cotnoir)

CANCER. Les organisateurs du Relais pour la vie de Coaticook ont de quoi célébrer. L'événement-bénéfice, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche (10 au 11 juin), a fracassé un record, fracassant ainsi la barre des 136 500 $.

Cette somme sera remise à la Société canadienne du cancer, laquelle l'utilisera afin de subventionner la recherche et offrir des services aux personnes atteintes de la terrible maladie.

Présidente du comité organisateur du Relais pour la vie de Coaticook, Chantal Desrosiers était fort émue à la lecture des résultats, à l'aube. «On souhaitait un Relais à la hauteur pour le 15e anniversaire et, finalement, on a eu un événement tout à fait exceptionnel, dit-elle un sourire dans la voix. On peut dire que ç'a été une réussite sur toute la ligne. Tout a été extraordinairement bien. Même Dame nature était de notre côté cette année.»

Comment expliquer ce succès qui doit certainement faire l'envie de bien des organisations? Après tout, le Relais pour la vie de Coaticook est certainement l'un des événements du genre qui recueillent le plus d'argent par «tête de pipe» dans la province. «Les gens sont très rassembleurs ici, reconnaît Mme Desrosiers. Il y a eu 20 équipes qui ont participé cette année. Non seulement ont-elles pris part au Relais, mais, durant toute l'année, elles ont organisé des événements. Il y a en a beaucoup qui utilisent les réseaux sociaux aussi. Le fait d'avoir eu du soleil, on a eu plus de gens qui sont venus au parc [Laurence] et qui ont fait des dons de dernière minute.»

Un événement rempli d'émotion

Difficile de trouver un œil sans larmes lors du Tour des survivants. Ce moment fort en émotions donne le coup d'envoi au Relais pour la vie chaque année. Pour ce 15e rendez-vous, un peu plus de 125 survivants et accompagnateurs y ont participé, sous le regard de la marraine d'honneur, Marina Orsini. «C'était tellement beau, affirme Mme Desrosiers. C'était serein, mais surtout rempli d'espoir. On lance un si beau message à tous avec ça.»

Une dizaine de courageux, dont la coiffeuse officielle du Relais, Josée Thibault, ont pris part au rase-coco, en solidarité avec ceux qui doivent dire adieu à leur chevelure lors de traitements de chimiothérapie.

Au crépuscule, l'illumination des 1300 luminaires du sentier s'est faite au son de la cornemuse.

Une soixantaine de bénévoles ont été de garde tout au long de la durée de l'événement.

Notons que le Relais pour la vie de Coaticook reviendra pour une 16e année, en 2018. La grande majorité du comité organisateur sera également de retour.