Poules urbaines: Coaticook se penchera sur le sujet


Publié le 15 avril 2017

Dans un avenir rapproché, il sera peut-être permis de garder des poules en milieu urbain à Coaticook

©(Photo archives)

AGRICULTURE. Coaticook pourrait-elle permettre à ses citoyens de garder des poules en milieu urbain?

Les élus de la Municipalité ont mandaté le comité consultatif en urbanisme afin qu'il étudie la question entourant ce phénomène, qui gagne de plus en plus en popularité. «Nous avons eu des demandes d'informations de la part des citoyens à ce sujet, confirme le conseiller municipal coaticookois, Raynald Drolet. À force de recevoir celles-ci, on a décidé de se pencher sur la question.»

Pour le moment, la Ville de Coaticook est en mode cueillette de renseignements. «On s'inspire de ce qui se fait ailleurs, précise M. Drolet. Nous avons contacté cinq Municipalités qui ont adopté un tel règlement depuis plus d'un an. Présentement, celles-ci n'ont rencontré aucun problème majeur. Oui, il y a certainement quelques petits ajustements, mais rien de majeur.»

«C'est maintenant aux urbanistes de pondre un règlement qui encadrera la gestion des poules en ville, poursuit Raynald Drolet. Ensuite, les élus se pencheront sur la question et décideront si on est prêt à accepter des poules en milieu urbain. Comme il s'agit d'un processus relativement long, on ne pense pas aller de l'avant pour la prochaine saison.»

Les mini-maisons progressent

Aux dires du conseiller Drolet, le dossier des mini-maisons a suscité beaucoup d'attention lorsqu'il a été présenté en séance du conseil municipal cet hiver. «C'est un peu le même processus que celui des poules urbaines, dit-il. Si le comité consultatif en urbanisme semble favorable, qu'ils ne brandissent pas un drapeau et que les élus votent favorablement pour ce genre de développement, ça pourra avancer.»