Sections

La mairesse de Waterville souhaite l'équité hommes-femmes en politique municipale


Publié le 16 juin 2017

La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis.

©(Photo archives TC Media - Vincent Cliche)

WATERVILLE. La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis, souhaite qu'il y ait autant de femmes que d'hommes qui siègent sur les conseils municipaux au cours des prochaines années.

La première magistrate a d'ailleurs participé à un événement dans sa municipalité jeudi soir (15 juin), organisé par l'organisme PÉPINES, la Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale. «À mes yeux, il est important de faire valoir la place que peuvent occuper les femmes en politique», juge Mme Dupuis.

Sa participation au rendez-vous s'est faite tout naturellement. «Je ne me considère pas tant politisée, indique-t-elle. Je vois mon travail comme mairesse plutôt comme une implication dans mon milieu. Il est réaliste de penser que les femmes ont une place dans des sièges d'élus si elles veulent s'impliquer à faire évoluer, à faire grandir leur communauté.»

Au Québec, sur la scène municipale, 26 % des femmes sont des élues. «C'est certain qu'il y a toujours une place pour elles autour de la table. Je souhaite qu'on arrive bientôt à l'équité. Il faut travailler pour stimuler l'intérêt des femmes en politique. Et pour ça, il y a beaucoup de travail sur la planche.»

À titre d'exemple, le conseil municipal de Waterville comptait quatre femmes à la table, de 2009 à 2013. Le présent groupe en compte deux. Lors de la rencontre des PÉPINES, trois femmes ont affirmé qu'elles visaient un poste lors du scrutin de novembre prochain.