Sections

Le supermarché IGA de Coaticook fait peau neuve


Publié le 31 août 2017

IGA s'est offert un agrandissement de 12 000 pieds carrés à Coaticook.

©(Photo TC Media - Vincent Cliche)

ALIMENTATION. Tout près d'un an après le début de ses travaux d'agrandissement, le supermarché IGA de Coaticook lève le voile sur son nouveau visage. La transformation aura coûté un peu plus de sept millions de dollars.

Une foule estimée à quelque 200 curieux a participé à l'ouverture officielle du commerce de la rue Child, mercredi soir (30 août), au grand plaisir du propriétaire Dominic Arsenault. «On a travaillé fort au cours de la dernière année, et pas juste moi, mais aussi toute l'équipe, raconte le principal intéressé. Les premiers plans de l'agrandissement de notre magasin, on les a eus en 2012. Ç'a été long, parfois même frustrant, mais on y est enfin arrivé.»

Aux dires de M. Arsenault, son équipe a vécu un véritable marathon au cours de la dernière année. «On a réalisé des exploits de logistique incroyables, avance-t-il. On a même rebaptisé notre boulangerie, la boulangerie musicale. Elle changeait d'emplacement au jour le jour, et, parfois même, à deux reprises durant la journée. Malgré tout, ces changements se sont faits dans le respect des clients. Et je peux dire qu'on a des clients en or. Je n'ai jamais vu autant de gens de bonne humeur, malgré des matins de chaos, à traverser certains obstacles.»

Les nouveautés

Si les clients du nouveau IGA de Coaticook ont l'impression que leur supermarché est plus grand, ils n'ont certainement pas la berlue. L'établissement est passé de 24 000 pieds carrés à 36 000 pieds carrés. «Ce qui frappe le plus, c'est l'ambiance qui règne dans notre magasin. Le décor et l'extérieur sont des plus modernes. Tout a été pensé au goût du jour», signale M. Arsenault.

Des nouveaux espaces pour la boulangerie, la boucherie, le prêt-à-manger, la charcuterie ont été aménagés, en plus d'un kiosque à sushi. «Tout a été pensé pour rapprocher les employés des clients et favoriser les échanges», indique le propriétaire.

Autre nouveauté digne de mention: l'endroit réservé à la cueillette de son épicerie que certains clients ont précédemment réalisée en ligne. «Ça demeure l'avenir pour les épiciers, explique Dominic Arsenault. Qu'on soit à Coaticook ou à Montréal, les gens, maintenant, exigent les mêmes choses. Faire son épicerie en ligne, ça devient de plus en plus populaire. Dans la dernière année, ici, à Coaticook, on est passé de deux à trois commandes en ligne par mois à cinq à six demandes par semaine.»

Commentaires élogieux

Vice-président du développement immobilier et commercial chez Sobeys Québec, Gaétan Dufresne a tenu à féliciter le propriétaire pour cet agrandissement. «Le succès chez IGA passe par l'entreprise familiale, dit-il. Ce sont tous des entrepreneurs qui croient en leur communauté.»

Après s'être porté acquéreur du marché en 1986, Serge Arsenault a cédé les rênes de l'entreprise à son fils Dominic en 2002. Être aux premières loges de cet agrandissement rempli le paternel d'un grand sentiment de fierté. «Je serai toujours là pour lui porter conseil, surtout sur tout ce qui touche les finances, souligne-t-il. En ce qui concerne le niveau opérationnel, les ressources humaines, il sait très bien gérer l'entreprise.»

Le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, a également eu de bons mots pour ce citoyen corporatif. «Une épicerie dans une ville, c'est essentiel. Les membres du conseil croient que cet investissement aidera à diminuer les fuites commerciales», raconte le premier magistrat, qui souligne également l'implication communautaire du IGA.

Le supermarché IGA de Coaticook emploie entre 130 et 140 travailleurs. Son agrandissement pourrait amener à la création d'une vingtaine d'autres postes.