La microbrasserie prend forme

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 25 janvier 2013
Réjean Corbeil pose fièrement devant la future Microbrasserie Coaticook, qui devrait ouvrir ses portes à la fin du printemps prochain.

Difficile de reconnaître l'ancien local des Chevaliers de Colomb de Coaticook par les temps qui courent. La transformation du lieu en une microbrasserie est bel et bien entamée.

Exit les couleurs rouge et jaune du bâtiment situé face à la Laiterie de Coaticook. Les propriétaires de l'endroit ont plutôt opté pour un gris plus sobre, à la fois invitant. Même si les travaux de transformation accusent certains retards, on demeure tout de même optimiste. «C'est certain que c'est plus long que prévu, note Réjean Corbeil. Je dirais quand même que ça va bon train. La salle qui accueillera l'équipement de brassage est pratiquement terminée. Il s'agit d'un nouvel ajout. Dans la partie rénovée (ancien local des Chevaliers), c'est là où il nous reste encore beaucoup de travail à faire. C'est aussi à cet endroit qu'on accueillera les gens pour la section pub.»

En tout, des investissements de 700 000 $ sont nécessaires pour compléter la transformation. Une fois l'établissement ouvert, on espère embaucher entre sept et dix personnes, lesquelles occuperont divers postes, comme ceux de brasseur, de chef et de serveuses.

Réjean Corbeil évolue dans le domaine du brassage de la bière depuis maintenant 18 ans. Diriger un tel restaurant où il pourra servir ses propres créations est un rêve qu'il mijote depuis bien longtemps. Grâce à son partenaire d'affaires Barry Hull, voilà que ce rêve deviendra bientôt réalité.

À long terme, les propriétaires de la Microbrasserie Coaticook espèrent travailler en partenariat avec les producteurs agricoles de la région, question d'obtenir leur orge et leur houblon localement. «On veut également faire des recettes avec des produits locaux. Par exemple, offrir une bière aux petits fruits en période estivale», souligne M. Corbeil.

En manchette

Moi je pense que

Je ne sais pas si c’est parce que c’est la saison morte dans la Ligne nationale de hockey, mais depuis quelques jours, les gens ont du temps à consacrer à des choses qui semblent peu importantes. Prenons ce faux débat entourant la possibilité qu’on soit entré dans l’ère post-factuelle et que ce serait donc ben inquiétant. Hey oh! Canadien fonctionne dans un monde d’opinion depuis sa naissance et il a remporté 24 fois la Coupe Stanley. Ça ne doit pas être si pire. Bon, Canadien en arrache depuis quelques années, mais c’est de la faute à Réjean Houle, qui était un DG de bouette. Ça n’a rien à voir avec les faits, si vous voulez mon opinion.

On s'offre des vacances artistiques à Coaticook

ENSEIGNEMENT. L'école Vacances Arts nature accueille des élèves assoiffés de culture depuis maintenant cinq étés. Ses organisateurs, France Gionet et Paul Doyon, reflètent sur ce succès des plus créatifs.

La microbrasserie prend forme

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 25 janvier 2013
Réjean Corbeil pose fièrement devant la future Microbrasserie Coaticook, qui devrait ouvrir ses portes à la fin du printemps prochain.

Difficile de reconnaître l'ancien local des Chevaliers de Colomb de Coaticook par les temps qui courent. La transformation du lieu en une microbrasserie est bel et bien entamée.

Exit les couleurs rouge et jaune du bâtiment situé face à la Laiterie de Coaticook. Les propriétaires de l'endroit ont plutôt opté pour un gris plus sobre, à la fois invitant. Même si les travaux de transformation accusent certains retards, on demeure tout de même optimiste. «C'est certain que c'est plus long que prévu, note Réjean Corbeil. Je dirais quand même que ça va bon train. La salle qui accueillera l'équipement de brassage est pratiquement terminée. Il s'agit d'un nouvel ajout. Dans la partie rénovée (ancien local des Chevaliers), c'est là où il nous reste encore beaucoup de travail à faire. C'est aussi à cet endroit qu'on accueillera les gens pour la section pub.»

En tout, des investissements de 700 000 $ sont nécessaires pour compléter la transformation. Une fois l'établissement ouvert, on espère embaucher entre sept et dix personnes, lesquelles occuperont divers postes, comme ceux de brasseur, de chef et de serveuses.

Réjean Corbeil évolue dans le domaine du brassage de la bière depuis maintenant 18 ans. Diriger un tel restaurant où il pourra servir ses propres créations est un rêve qu'il mijote depuis bien longtemps. Grâce à son partenaire d'affaires Barry Hull, voilà que ce rêve deviendra bientôt réalité.

À long terme, les propriétaires de la Microbrasserie Coaticook espèrent travailler en partenariat avec les producteurs agricoles de la région, question d'obtenir leur orge et leur houblon localement. «On veut également faire des recettes avec des produits locaux. Par exemple, offrir une bière aux petits fruits en période estivale», souligne M. Corbeil.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment