Sections

Course à la mairie de Coaticook: le duel Drolet-Madore est officialisé


Publié le 7 octobre 2017

Raynald Drolet et Simon Madore convoitent le poste de maire de Coaticook. Les électeurs devront faire leur choix le 5 novembre prochain.

©(Photo TC Media - Vincent Cliche)

ÉLECTIONS. La course à la mairie de Coaticook se fera bel et bien entre les conseillers municipaux Raynald Drolet et Simon Madore.

Aucun autre candidat n'a démontré de l'intérêt afin de succéder au premier magistrat Bertrand Lamoureux, le tout, au terme de la période des mises en candidature, qui a pris fin vendredi après-midi (6 octobre).

Le candidat Raynald Drolet compte sur ses douze années d'expérience au sein du conseil afin de convaincre les Coaticookois de lui faire confiance. «La première fois que je me suis présenté au conseil de ville, j'avais un objectif en tête, raconte celui qui travaillait pour des organismes sous l'égide de la Municipalité. Je voulais passer leurs messages au conseil. Le poste de maire, je le vois un peu de cette façon. J'ai le goût d'aller représenter la Ville et défendre ses intérêts à d'autres paliers, à d'autres niveaux, que ce soit à la MRC, au provincial ou bien au fédéral.»

En poste à titre d'élu depuis 2009, l'autre candidat visant la mairie, Simon Madore, dit être prêt à occuper le poste de premier magistrat. «Pendant le prochain mois, je compte bien démontrer à quel point ma ville me tient à cœur. Et de quelle façon je compte la faire connaître et la faire prospérer. Les gens qui me croisent disent que j'aurai de gros souliers à remplir, mais je leur dis que j'ai mes souliers à moi et que je suis capable de faire mon propre chemin au sein du conseil.»

Le siège #6 sera également décidé lors du scrutin du 5 novembre prochain. La lutte se fera entre Guy Jubinville et Nicolas Majeau.

«Peu importe ce qui adviendra, je pense que nous pourrons sortir grandis de cette expérience et devenir de meilleurs citoyens», a plaidé M. Jubinville.

De son côté, M. Majeau souhaite mettre la famille au centre de ses décisions. «Il est temps de mettre à jour la politique familiale de notre municipalité. La famille, ça me tient vraiment à cœur», a-t-il affirmé.

Cinq élus par acclamation

Cinq candidats ont été élus par acclamation. Les conseillères municipales actuelles, Sylviane Ferland et Guylaine Blouin, reprendront leurs fonctions aux sièges #2 et #3, respectivement, au cours des quatre prochaines années.

Après avoir été défait à la partielle de février dernier, Vincent Brochu accède cette fois-ci au conseil. Il siègera à la chaise #1, laissée vacante par le départ de Charles Poulin.

Nouveau venu en politique municipale, l'agriculteur Denis Hébert occupera les fonctions de conseiller au siège #4.

Finalement, après une absence de huit ans, Gaétan Labelle effectue un retour autour de la table des élus coaticookois, en prenant le siège #5.