Foresta Lumina - «Nous avons un joyau entre les mains»


Publié le 16 juin 2017

La scène finale de Foresta Lumina est une projection sur les parois rocheuses de la gorge.

©(Photo TC Media - Vincent Cotnoir)

COATICOOK. Aux yeux du maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, Foresta Lumina est «un véritable joyau» .

Le premier magistrat avoue être rempli d'une grande fierté du fait d'avoir contribué au projet dès ses débuts. «Je me rappelle encore quand les gens du Parc de la gorge et de Moment Factory sont venus nous présenter ce projet d'envergure. Le conseil s'était alors posé beaucoup de questions. Mais, nous avons décidé d'aller de l'avant et nous en sommes très heureux», a fait savoir le premier magistrat lors de la soirée d'ouverture, jeudi (15 juin).

À ses débuts, Foresta Lumina souhaitait attirer 7500 visiteurs. C'est finalement dix fois plus de curieux qui se sont laissé charmer en 2014. L'an dernier, plus de 150 000 visiteurs ont visité la forêt enchantée. Ces «lumineurs», comme on les appelle, ont été significatifs dans l'ajout de nouveautés. «On a tous pris leurs commentaires afin d'améliorer l'expérience», insiste la directrice générale de l'endroit.

Quant au président de la Société de développement de la Gorge de Coaticook, Simon Madore, il a répété l'importance de se renouveler année après année. «On souhaite devenir le Walt Disney de la nature», a-t-il conclu.