Congé de Pâques: présence policière accrue sur les routes


Publié le 13 avril 2017

Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec sont prêts pour le congé pascal.

©(Photo TC Media - Archives)

SÉCURITÉ. Du 14 au 17 avril, les patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ) intensifieront leurs interventions sur les routes en prévision du long congé de Pâques. L'an dernier, une centaine de collisions étaient survenues durant ce congé dans la région Estrie/Centre-du-Québec, dont 34 faisant des blessés.

De nombreuses opérations en sécurité routière sont prévues sur l’ensemble du territoire et visent principalement les infractions relatives à la vitesse, au port de la ceinture de sécurité, à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et à la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux. «Compte tenu du fort achalandage prévu sur les routes, les conducteurs doivent  respecter la signalisation et les lois en vigueur, conduire avec courtoisie et accroître leur vigilance, et ce, même si le temps doux arrive au même moment que le long congé», peut-on lire dans un communiqué émis par la Sûreté du Québec.

Ces comportements téméraires sont les plus représentés lors d’une collision mortelle ou avec blessés graves. Durant la même période l’an dernier, 765 collisions sont survenues sur le territoire de la Sûreté du Québec, dont 176 collisions avec blessés et une mortelle.

«La clé du succès réside dans la poursuite des interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaire», de mentionner la SQ.