Le phénomène des mini-maisons pourrait aboutir à Coaticook


Publié le 20 mars 2017

Le phénomène des mini-maisons pourrait gagner Coaticook au cours des prochains mois.

©(Photo archives TC Media - Vincent Cliche)

HABITATION. Des mini-maisons pourraient-elles bientôt apparaître sur le territoire de Coaticook? La Municipalité se penchera sur ce phénomène de plus en plus populaire auprès des propriétaires.

Le conseiller municipal coaticookois Raynald Drolet a lancé cette idée lors de la séance du conseil du mois de mars. «C'est un peu une suite de notre passage au Salon Expo Habitat de Sherbrooke, confie-t-il. Nous avons eu beaucoup de demandes pour les mini-maisons, à savoir si on acceptait ce genre d'habitation et, si oui, dans quels secteurs. C'est venu confirmer que les acheteurs sont de plus en plus intéressés par ce type de résidences.»

Le dossier cheminera donc probablement au Comité consultatif en urbanisme de la Ville. Celui-ci devrait étudier la question et faire des recommandations aux élus, lesquels devraient ensuite trancher sur la question. «Il s'agit d'un processus qui, pour l'instant, est très embryonnaire», note toutefois M. Drolet.

Le conseiller municipal croit connaître l'attrait de ce type d'habitation. «L'accès à la propriété est plus difficile qu'il ne l'a déjà été. Une mini-maison peut être un peu plus abordable et permet aux nouveaux acheteurs de devenir propriétaires. C'est un premier pas vers la possibilité d'acheter une maison plus "conventionnelle".»

«Il faut aussi dire que nos développements [plus particulièrement, celui de McAuley] convient à une portion d'acheteurs. Plus notre offre sera bonifiée, meilleure sera notre attractivité auprès d'une plus grande partie de la population», conclut Raynald Drolet.

Rappelons que Dixville a fait une place pour des mini-maisons à l'intérieur de son nouveau développement domiciliaire.