Foresta Lumina: encore plus long et plus magique pour l'an 4


Publié le 18 mars 2017

Le populaire attrait nocturne Foresta Lumina se découvrira sous de nouveaux horizons cet été.

©(Photo gracieuseté- Vincent Cotnoir)

TOURISME. À l'aube de sa quatrième année, Foresta Lumina promet d'être encore plus magique. Grâce à une enveloppe de tout près d'un million de dollars, le parcours nocturne sera bonifié de plus d'un demi-kilomètre, en plus d'offrir une expérience encore plus immersive.

Sur les quelque 1,3 million de dollars que compte investir le Parc de la gorge de Coaticook cette année, un peu plus des trois quarts de l'enveloppe sera réservé au populaire attrait nocturne, tel que l'avait révélé Le Progrès de Coaticook en janvier dernier. Et ce n'est pas un hasard si le conseil d'administration de l'organisme a pris cette décision. «D'abord, c'est le volet le plus populaire de notre programmation, avance la directrice générale du Parc de la gorge de Coaticook, Caroline Sage. On s'est aussi posé la question à savoir si on investissait massivement ou si on laissait aller le projet tel qu'il est. Quand on voit la prolifération de projets de type ''Lumina'', on s'est dit qu'on allait donner un grand coup, question de demeurer à l'avant-plan. Par chance, chacun de ces projets a sa particularité. Ils sont bien différents. On va toutefois perdre notre titre de Lumina le plus près de Montréal, car il y en aura bientôt un à Tremblant. Ça m'inquiète un peu plus, car il est plus près de la Métropole et eux, contrairement à nous, ont une offre d'hébergement.»

Le nouveau trajet de Foresta Lumina fera dorénavant tout près de 2,5 km. Une nouvelle finale à laquelle on ajoutera une nouvelle technologie est prévue. On veut également bonifier la participation des visiteurs. «Cet aspect, après avoir dit son souhait dans le gramophone, était pratiquement inexistant. On a réglé ce problème. Là, les gens connaîtront un peu plus l'histoire de tous nos personnages, en plus de découvrir l'esprit de la forêt. Il faudra participer pour le savoir», dit Mme Sage, sans toutefois en dévoiler davantage.

L'autre partie de l'enveloppe sera utilisée pour la construction de nouveaux blocs sanitaires pour le camping.

Les premiers visiteurs de l'an 4 de Foresta Lumina sont attendus pour le 17 juin prochain.

Tout près de 300 000 visiteurs

L'année 2016 en a été une couronnée d'un record pour le Parc de la gorge. En effet, 298 741 visiteurs uniques ont participé à l'une ou l'autre des activités sur le site. «Jamais je n'aurais pensé qu'un jour on atteindra cette statistique, s'émerveille la directrice générale. Surtout lorsqu'on sait qu'on évolue dans un petit milieu comparativement à de grandes attractions touristiques.»

Lors de l'assemblée générale annuelle du 15 mars dernier, on a levé le voile sur les coups de cœur des administrateurs de l'organisme. La navette de Foresta Lumina a amené 88 000 curieux du centre-ville de Coaticook vers le Parc de la gorge. Les 227 000 $ injectés pour la création de jeux d'eau ont aussi été soulignés.

L'organisme coaticookois compte dorénavant plus d'une centaine d'employés, alors qu'il y a à peine cinq ans, ce chiffre n'était que d'une quarantaine. La plateforme ACoaticook.com, pour laquelle les visiteurs de Foresta Lumina se procuraient leurs billets, accueillera de nouveaux services cette année. «Les gens pourront se construire leur propre forfait hébergement et activités. On fera appel à de nouveaux partenaires cette année», lance Caroline Sage.

Notons également que le Parc de la gorge a dégagé un surplus de 1,2 M$ pour la dernière année financière.

Son petit frère, le Parc Découverte nature, a connu une baisse de visiteurs d'environ 3 %. Quelque 9244 amateurs de pêche se sont rendus à Baldwin pour y pêcher 11 482 poissons. Ce site a pour sa part enregistré un déficit de 3495 $.