Foresta Lumina: la magie opère au Parc de la gorge

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc
Publié le 14 juillet 2014
Le parcours nocturne Foresta Lumina a été dévoilé pour la toute première fois, le 11 juillet dernier.
(Photo TC Media - Vincent Cotnoir)

TOURISME. Le Parc de la gorge de Coaticook a finalement levé le voile sur sa grande nouveauté estivale, le parcours nocturne Foresta Lumina, le 11 juillet dernier. Selon les réactions et commentaires recueillis, l'organisme a frappé un grand coup avec Moment Factory.

Dès leur arrivée, les visiteurs font connaissance avec les créatures qu'ils rencontreront le long du parcours de deux kilomètres, le tout sous un rideau de lanternes illuminées. Invités à faire un vœu à l'intérieur du cornet d'un vieux gramophone, les gens pourront voir (et entendre!) ce souhait être transporté dans la forêt par les fées.

Les différents éléments scénographiques construits sur mesure par Moment Factory permettent une expérience des plus immersibles. Des panneaux métalliques laissent passer la lumière pour permettre de lire les descriptions des personnages principaux. De petites unités d'éclairage représentent la présence des fées dans les bois. Une toile transparente est aussi utilisée pour une projection subtile dans une clairière, tandis que du mapping vidéo sur un arbre mort permet de lui redonner vie. Le tout mène à une finale des plus éblouissantes où la gorge est illuminée de mille et une lumières rouges, bleues et vertes.

Propriétaire et producteur exécutif de Moment Factory, Éric Fournier a longtemps cru que Coaticook rimait seulement avec crème glacée, comme plusieurs gens d'ailleurs. «Un projet dans une forêt, ce n'est pas quelque chose auquel on avait pensé lorsque Coaticook nous est venu à l'esprit. Quand l'équipe s'est mise à rêver, on a découvert quelque chose de fantastique [dans la Vallée]. Chez Moment Factory, on s'est donné une mission, soit celle de faire les choses en public et créer des projets rassembleurs.»

Le processus créatif pour en venir à ce parcours frisant le million de dollars d'investissements a été des plus intéressants. «Chaque lieu nous a inspirés, raconte le directeur de l'environnement à la firme montréalaise, Gabriel Pontbriand. Ç'a fait tellement du bien de venir dans les bois, nous qui travaillons dans un studio de béton. Venir se détendre, marcher dans la forêt, c'était comme un état de grâce.»

«Ça fait un an que nous travaillons devant nos écrans, rajoute la réalisatrice multimédia du projet, Marie Belzil. Je pense qu'on en est arrivé à quelque chose de vraiment spécial. Notre technologie est devenue naturelle dans l'environnement. Celui-ci l'a absorbé. La magie a vraiment fait surface.»

Le président du Parc de la gorge de Coaticook, Simon Madore, s'est montré fier lors de cette grande première. Sécurité et environnement ont dicté la création du parcours, selon lui. «C'est la nature qui était notre grand patron. On en a fait notre cheval de bataille. Puisque les gens seront émerveillés par les effets sonores et visuels, ils ne regarderont probablement pas où ils mettront les pieds. On devait alors s'assurer que le sentier soit sécuritaire et praticable. Ç'a été tout un défi d'accroître nos standards en aménagement.»

La magie de Foresta Lumina se poursuivra tous les jours, dès 20 h 30, du 18 juillet au 9 août. Ensuite, les randonneurs ont rendez-vous dans la forêt enchantée les vendredis et samedis, du 15 août au 11 octobre.